top of page

Communiqué de presse

Dernière mise à jour : 3 oct. 2022

Octobre 2022


À la suite de l’appel à candidature lancée par la maison d’édition Lakalita, sous l’égide de l’Espace Lakalita en juin 2021, et à la proclamation des résultats en octobre 2021 par un jury d’auteurs et de journalistes du continent africain et de la diaspora, une résidence d’écriture a été organisée du 1er au 31 mars 2022, à Ouagadougou, au Burkina Faso sous la houlette du Dr Ndongo MBAYE. Dans le cadre du processus de production littéraire, le projet artistique est ainsi défini à travers une résidence de soutien et d’accompagnement qui avait pour objectifs de permettre aux lauréates de poursuivre un travail de création et de finaliser l’écriture de leurs textes en cours, et de mener un projet littéraire qui sera publié par les éditions Lakalita. Nous avons l’honneur et le plaisir de vous annoncer la parution, le 30 septembre 2022 de 3 ouvrages majestueux qui sont les fruits de cette prestigieuse et innovante initiative.


Le prix de la résidence 2021


Tant d’adieux — Irène Fernande EKOUTA



« Tant d’adieux » est une succession d’événements heureux et malheureux, d’adieux surtout, qui conduisent à la rencontre de deux mondes, trop différents pour se concilier, mais pas assez pour s’opposer. C’est un puzzle qui met en évidence le parti pris pour l’humanité devant les considérations ethniques, raciales, sociales, religieuses et culturelles.


Irène Fernande EKOUTA est une journaliste et une écrivaine camerounaise, elle est lauréate du concours de la résidence littéraire Lakalita. « Tant d’adieux » est son premier roman.






Les prix spéciaux


L’orgasme douloureux — Carmen TOUDONOU





L’orgasme douloureux est un texte magistral sur les maux vécus au quotidien dans certains pays. Il dénonce, interpelle et pousse à une réflexion qui ouvre les consciences sur les dérapages et les innombrables diktats de jouisseurs qui plombent et réduisent à séant.

De sa plume aiguisée, et à travers différents genres littéraires, Carmen Fifamè Toudonou explore depuis une vingtaine d’années, les méandres de la psychologie humaine. L’orgasme douloureux est son quatrième roman.





Je n’étais qu’un enfant ! — Safiatou BA




Un livre révélateur sur la délicate période adolescente qui peut s’avérer tumultueuse et angoissante au point de se frotter à la délinquance. Les expériences douloureuses de traumatismes comme la perte maternelle hantent le jeune Hamel-Pedro. Ceux qui peuvent le sauver doivent faire preuve d’amour et de résilience pour le sortir des affres turbulentes de la désespérance.

Safiatou est une auteure qui est née et a grandi au Mali. Une fois sa maitrise obtenue à l’Ecole Normale Supérieure de Bamako, Safiatou cumule plusieurs années d’expériences dans diverses Institutions internationales (USAID, ICRISAT, TradeMali/Chemonics International) dans son pays, avant de rejoindre le siège de la Banque mondiale à Washington, aux Etats-Unis d’Amérique où elle réside depuis 2013.

Safiatou est membre du réseau des femmes écrivaines du Mali et de la diaspora et également membre du Parlement des écrivaines francophones depuis sa création en 2018.

Safiatou est mariée et mère de trois enfants.

Pour toute information complémentaire merci de prendre attache avec szampaligre@lakalita.org - Nos sincères remerciements à notre partenaire Opale Communication.















Comments

Couldn’t Load Comments
It looks like there was a technical problem. Try reconnecting or refreshing the page.
bottom of page