top of page

Les Jeux de la Francophonie 2023

Les IXes Jeux de la Francophonie se déroulent à Kinshasa, en République démocratique du Congo, depuis le 28 juillet 2023. Les compétitions prévues s’achèvent les unes après les autres, les athlètes se démarquent par des prestations sportives et culturelles dans leurs respectives disciplines. La discipline « Littérature – nouvelle » a déjà dévoilé ses médaillés.



Lors du Sommet de la Francophonie de 1987…

Le deuxième Sommet de la Francophonie, en 1987, est assez particulier en ce sens qu’il a permis de mettre sur pied les Jeux de la Francophonie, qui seront organisés pour la première fois en 1989, à Casablanca et à Rabat, au Maroc. Ils ont été créés dans l’optique de rapprocher les pays ayant en partage la langue française, de développer les échanges entre les différentes cultures de la Francophonie et de célébrer la diversité qui la reflète, notamment. « L’idée est novatrice puisqu’il est également décidé que ces Jeux auront lieu en alternance dans un pays du Nord et un pays du Sud et qu’aux compétitions sportives seraient associés des concours culturels, comme au temps des Jeux de l’Antiquité ».

Cette manifestation organisée tous les quatre ans sous l’égide de l’Organisation internationale de la Francophonie, ces jeux donnent l’occasion aux athlètes francophones venus des quatre coins du monde, en majorité des jeunes, de se réunir pendant quelques jours afin d’exprimer ou de vendre leurs potentialités sportives ou culturelles. On y retrouve de nombreuses disciplines collectives ou individuelles, avec la présence du handisport pour favoriser l’inclusion des jeunes portant un handicap. Après le Maroc, la France (deux fois), le Madagascar, le Canada, le Niger, le Liban et la Côte d’Ivoire ; c’est au tour de Kinshasa d’être la capitale de la Francophonie le temps d’une série d’activités. Et de célébrer ses valeurs qui sont : l’équité, la solidarité, l’excellence, la responsabilité et la diversité.


Le RDC, médaillée d’or de la discipline « Littérature - nouvelle »

Les médaillés de la discipline « Littérature – nouvelle » de cette IXe édition des Jeux de la Francophonie ont été dévoilés. La médaille d’or a été remportée par le Congolais Danga Motty Jocelyn (RDC), pour son texte La Nuit et l’soldat. Hupin Cécile Emmanuelle (Fédération Wallonie-Bruxelles) a obtenu la médaille d’argent grâce à sa nouvelle Le Bien qu’on se donne. Et le Suisse Decoppet Valentin a obtenu la médaille de bronze, avec son texte L’Absence.

Après son compatriote Fiston Mwanza Mujila en 2009, au Liban, Jocelyn Danga est le deuxième Congolais à remporter une médaille d’or dans cette discipline lors des Jeux de la Francophonie. Le Congolais fait une belle performance, d’autant plus qu’il était en lice avec vingt candidats représentants vingt pays de la Francophonie dans le monde — France, Canada, Sénégal, Burkina Faso, Roumanie, Maroc, Suisse, Cameroun, Haïti, Gabon, Niger entre autres. Drôle de coïncidence : la nouvelle de Mwanza Mujila qui avait été couronnée était intitulée La Nuit.

Jocelyn Danga est auteur d’un texte théâtral intitulé Le large (L’Harmattan, 2019) qui aborde la douloureuse question de l’immigration africaine. Diplômé en sciences de l’information et de la communication, il est également auteur de plusieurs autres textes avec lesquels il a participé à de nombreuses compétitions nationales et internationales. Notamment, avec son poème « Les embarras », il a remporté le Prix Maurice Koné en 2019. Il a également était lauréat de la première édition du Prix Tourbière des écritures de dramaturgiques Congolaises en 2020.


Boris Noah

Comentários


bottom of page